PÉPINIÉRISTES SPECIALISES DANS LA CRÉATION ET LA PRODUCTION DE VARIÉTÉS DE POMMES, DE POIRES ET DE FRUITS A NOYAU.

Conseils

Partager ce conseil

Optimiser sa plantation

 

  Téléchargez gratuitement la fiche Conseil
  « OPTIMISER SA PLANTATION »
  Modèle-picto-Téléchargement-de-doc--FR

 

  • Avant toute plantation, raisonner ses précédents culturaux. Les bio-désinfectants (sorghos ou tagètes) ou les couverts végétaux (moutardes ou phacélies) peuvent être très intéressants notamment en termes d’apport azoté. Un précédent en céréales (blé, seigle…) peut également être bénéfique.
  • Dès le mois de mai, faire un prélèvement de sol pour analyse chimique et physique du sol.
  • Préparer le sol en été.
  • Désherber la parcelle fin juillet et la décompacter en août.
  • Epandre du fumier (MO) bien décomposé pour limiter tout dégagement d’ammoniaque, et/ou apporter des éléments minéraux de fond en phosphore/potasse/magnésie /chaux (selon pH) s’il y a un besoin de correction liés aux résultats de l’analyse de sol). Labourer juste après.
  • Effectuer 2 passages croisés de herse rotative pour avoir le sol le plus fin possible.
  • Dans le cas de buttes, les mettre en place en posant de suite, par temps sec, des bâches biodégradables, afin de prévoir une plantation dans les meilleures conditions de sol.
  • Enherbement recommandé des entre-rangs, dès le mois de septembre, avec, par exemple, un mélange de 80% de fétuque traçante et 20 % de Ray Grass.
  • Ôter la bâche du sol à la réception des arbres.
  • Préparer le système racinaire des arbres et mettre en place les manchons anti lapin (comme indiqué ci-dessous).
  • Praliner les racines (facultatif).
  • Dans des conditions tardives de plantation et/ou dans des conditions séchantes et venteuses, hydrater obligatoirement les arbres (comme indiqué ci-dessous).
  • Planter à la machine ou à la bêche. LA BARRE A MINE EST A PROSCRIRE : risque de lissage le long des parois du sol. Eviter aussi le pal injecteur.
  • Tasser la terre aux pieds des arbres pour éviter toute formation de poches d’air et en profiter pour homogénéiser la hauteur des points de greffe par rapport au sol. L’idéal est de régler la hauteur du point de greffe entre 10 et 15 cm du sol
  • Attacher impérativement les arbres au moment de la plantation afin d’éviter les trous d’air dans le sol et/ou de casse d’anticipés.
  • Irriguer juste après plantation (comme indiqué ci-dessous).
  • Prévoir une première fumure d’entretien, juste avant débourrement. L’élément phosphore favorisera le développement racinaire des arbres.
  • Important : ne pas concurrencer les arbres par toute éventuelle présence (faibles à fortes) d’adventices pendant la première année.
  • En sol très léger, prévoir un deuxième arrosage 15 jours après plantation et si besoin re tasser aux pieds des arbres semblant mal ancrés au sol.
  • Ne pas stopper la pousse végétative des arbres tout au long de la saison : pas de fruit la première année, bon suivi sanitaire du verger, raisonnement des apports d’irrigation, fumure…

A savoir : plus le point de greffe est enterré dans le sol, plus les réactions végétatives seront fortes. Plus le point de greffe sera haut, moins le végétal se développera.

 

 

Partager ce conseil
Retour aux conseils